Terre & Art : une résidence artistique en usine

Contexte


 

TERREAL mène depuis plusieurs années une politique de mécénats directement liés à notre savoir-faire, la terre cuite, à l’Habitat et à la sauvegarde du patrimoine. Ces mécénats peuvent prendre différente formes. Nous avons en effet renouveler notre soutien auprès d’associations pour la sauvegarde du patrimoine et de la ruralité. Nous donnons des produits à des Centres de formation et d’apprentissages, des collectifs d’artistes, des ateliers de réflexion architecturale.

Pour continuer dans cette démarche, nous avons décidé d’aller plus loin et d’impliquer nos collaborateurs, en accueillant une artiste plasticienne, Blandine Brière, 7 mois en résidence artistique dans l'une de nos usines, la tuilerie de Bavent.

L’objectif ? Créer une œuvre collaborative avec nos salariés et valoriser ainsi les femmes et les hommes de TERREAL et leurs savoir-faire.

Cette œuvre, qui sera ensuite exposée dans sur notre site de Bavent, sera accessible à tous nos partenaires et clients lors de visites d’usine mais aussi au grand public lors des journées portes ouvertes.

Le projet, qui a débuté en octobre 2016, se nomme Terre & Art. Il est le fruit d’un mécénat co-produit avec 2 associations culturelles régionales : l’association 2 angles et la fabrique APEFIM. Notre usine de Bavent accueille pour 6 mois l’artiste plasticienne Blandine Brière. 

Actions


L’art contemporain s’invite en usine

La valorisation du savoir-faire de nos collaborateurs et la participation à un projet commun est le fil conducteur de Terre & Art. Amener l’art contemporain à l’intérieur d’une usine de terre cuite c’est pouvoir créer avec l’argile, une matière première noble, et surtout s’entourer d’experts qui la façonne au quotidien. Les premières semaines ont donc été consacrées à la rencontre des équipes de l’usine de Bavent pour comprendre le métier de chacun et s’inspirer de leurs gestes.  Cela passe aussi par la découverte de notre process industriel qui bénéfice d’une technologie de pointe pour dessiner les tuiles des toits de nos régions.

Les ateliers, des moments d’échange et de création

Plusieurs personnes se sont inscrites aux ateliers pour se joindre à la création de l’artiste. Ils s’investissent bénévolement et en dehors de leurs horaires de travail pour la réussite de ce projet. De nombreux salariés s’intéressent aussi de près à l’évolution de ce projet participatif. Les ateliers sont l’occasion de réfléchir à l’œuvre, aux possibilités techniques, tout en laissant cours à la créativité et à la sensibilité du groupe.

3 questions à Blandine Brière, artiste plasticienne

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué en découvrant les lieux ?

La première fois que je suis arrivée, j’ai été impressionnée par les lieux dès l’extérieur. On y voit des présentoirs et des enchaînements de toits de l’entrée de l’usine jusqu’à la poterie. Découvrir la carrière qui jouxte l’usine a également été grandiose. Ensuite, à l’intérieur de l’usine, les sons et les images qui vous parviennent en quelques secondes sont assez magiques et je ne m’attendais pas à une robotique aussi sophistiquée. 

Comment a débuté votre travail ?

Pendant 3 mois, au rythme d’une semaine sur deux, j’ai rencontré tous les services. Je restais une journée ou plus avec chacun. J’ai vu un maximum de personnes et j’ai beaucoup appris à leurs côtés tant sur le parcours de la matière jusqu’à la fabrication de la tuile, que sur le vocabulaire utilisé ou encore sur les liens entre les différents métiers. C’était passionnant ! Plein d’idées me venaient en tête au fur et à mesure mais mon objectif était que l’on crée, avec les salariés volontaires, une œuvre collective du début à la fin.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Nous sommes actuellement en train d’effectuer des tests pour vérifier que nos idées soient réalisables et pour commencer à fabriquer puis installer l’œuvre. Un professionnel de la couverture va d’ailleurs nous accompagner dans le montage de cette œuvre collaborative. Celle-ci sera ensuite présentée à l’ensemble des partenaires et clients de TERREAL.

Pour en savoir plus et découvrir son travail, rendez-vous sur le blog de Blandine Brière